L'auteur
Joseph Boinay
zephsk
à lire aussi
Du même auteur
Tous les articles de Joseph Boinay
Un coup de soleil, un coup de je t'aime

Cannes Météo #2 : L’Été avant l'heure

Festival / Récompenses | Par Joseph Boinay | Le 10 May 2018 à 20h30

Cannes Météo, c’est votre bulletin quotidien du Festival de Cannes, qui prend la température de la Croisette ! Après une première journée en demi-teinte, le ciel semble se dégager, à la faveur de L'Eté de Kirill Serebrennikov, quasi plébiscite du côté des critiques de Télérama. 

Comme nous le rapportions hier, l’enthousiasme des festivaliers étaient partiellement douché mais le temps semble maintenant au beau fixe, notamment à la grâce (et c’est mathématique) d’une offre plus riche.  

C’est d’abord la fin du feuilleton Terry Gilliam/Paolo Branco, qui a apaisé tout le monde : L’Homme qui tua Don Quichotte aura bien une sortie en salles :  « La décision du juge des référés d’hier a confirmé qu’il serait disproportionné d’empêcher la diffusion de l’œuvre ». Autre grand moment : récompensé d’un Carrosse d’or, Martin Scorsese en a profité pour s’entretenir en public avec quatre cinéastes français. On peut choisir de n’en garder que cette punchline qui donné quelques sueurs froides à certains cinéphiles. On peut aussi aller plus loin, en lisant ce compte-rendu passionnant  qui permet de répondre entre autre à la brûlante question : « After Hours et La Valse des pantins sont-ils des comédies ? »

Godard, Take 2

Godard a encore fait parler de lui, mais à son corps défendant cette fois, victime (consentante ?) d’un canular dans lequel tout le monde est tombé. Le site « Lundi Matin » publiait hier une vidéo du cinéaste à propos de la ZAD de Notre-Dame des Landes, qui exhaussait, croyait-on, une prière des journalistes. Sauf que c’était un faux, selon son attachée de presse. Reste que Vent d’Ouest (c’est son titre) fait plus vrai que nature : 

Pas à Cannes : so what ?  

Certains se morfondent loin de la Croisette, en pensant à tous les films qu’ils ratent. Rassurez-vous : d’abord vous n’aurez à subir ni la foule ni les longues heures d’attente, ensuite, vous pourrez voir beaucoup des films de la compétition dès cet été. Notez que vous avez déjà pu découvrir le film d’ouverture hier, en même temps que les festivaliers. Rebelote aujourd’hui avec Plaire, aimer et courir vite de Christophe Honoré en salles dans toute la France. Par ailleurs, une reprise des films de la compétition aura lieu dans de nombreuses villes du 18 au 20 mai dans les cinémas Gaumont. Mais sans plus attendre, voici l’agenda des sorties déjà programmées, de quoi envisager la fin du printemps sereinement :  

- En Guerre (16 mai)
- Trois visages (6 juin)
- Le Couteau dans le cœur (27 juin)
- Dogman (11 juillet)
- Under the Silver Lake (8 août)
- Le Poirier sauvage (15 août)
- Blackkklansman (22 août)
- Les Filles du soleil (21 novembre)
- L’Eté (5 décembre)
- Les Eternels (26 décembre) 

Les films du jour vus par Télérama

On peut dire que cette fois, le doute n'est plus permis, le tableau des notes est constellé de palmes d'or : 

- L'Eté de Kirill Serebrennikov (Compétition) : "extase rock au pays des Soviets". 

- Plaire, aimer et courir vite de Christophe Honoré (Compétition) : Dans les années 90, la rencontre entre un écrivain dandy, qui se sait condamné, et un jeune homme plein d’entrain. Avec ce film, le réalisateur n’a jamais saisi avec une telle intensité les hésitations amoureuses, la certitude de l’éphémère et l’intrigante osmose entre la douceur du sexe et sa crudité.

- Les Confins du monde de Guillaume Nicloux (Quinzaine des réalisateurs) : Un lieutenant embourbé dans le conflit indochinois se livre un combat intérieur qui confine à l’obsession. Un film disparate certes, mais qui vibre d’une grande intensité. "Polar existentiel à la lisière de la folie"

L'avis des Vodkastos : 



A demain, pour un nouveau bulletin !

9 commentaires
  • juliano3169
    commentaire modéré Bonne nouvelle pour le Gilliam que j'ai bien envie de voir, même si j'ai l'impression d'un petit côté nanardesque sur certaines scènes. Sinon, un grand bravo à la team VK pour sa couverture du festival de Cannes, les brèves sont très bonnes :-) Je regrette juste d'avoir plus de 28 ans.
    11 May 2018 Voir la discussion...
  • zephsk
    commentaire modéré @juliano3169 Oui, le Gilliam fait un peu peur, d'autant qu'on l'attend depuis presque 20 ans !
    11 May 2018 Voir la discussion...
  • YLS
    commentaire modéré Il semble y avoir un gros bug de la notation Télérama, autant ici que sur le site (et dans le tableau Cannes). Ca donne des choses amusantes : d'un coup, Télérama déteste Jusqu'à la garde ou Coco (Pixar), aime passionnément Les Tuche 3...
    11 May 2018 Voir la discussion...
  • zephsk
    commentaire modéré @YLS Oui le bug est connu, c'est un problème d'intégration sur lequel les équipes travaillent actuellement.
    11 May 2018 Voir la discussion...
  • Metaju
    commentaire modéré Ah ! Leur note de Coco est un bug ? Moi qui commençait à tomber amoureux de Télérama...
    11 May 2018 Voir la discussion...
  • Metaju
    commentaire modéré Mais le Godard est un faux, alors ? C'est marrant ça.
    11 May 2018 Voir la discussion...
  • zephsk
    commentaire modéré @Metaju Ben oui !
    11 May 2018 Voir la discussion...
  • Metaju
    commentaire modéré @zephsk Et on a une idée de qui l'a réalisé ?
    11 May 2018 Voir la discussion...
  • zephsk
    commentaire modéré @Metaju Je n’ai pas l´information
    11 May 2018 Voir la discussion...
Des choses à dire ? Réagissez en laissant un commentaire...
Les derniers articles
On en parle...
Listes populaires
Télérama © 2007-2018 - Tous droits réservés - vk-prod-mono-hg7-01 
Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -