L'auteur
Joseph Boinay
zephsk
à lire aussi
Du même auteur
Tous les articles de Joseph Boinay
Vent d'ouest

Cannes Météo #4 : brise légère

Festival / Récompenses | Par Joseph Boinay | Le 12 May 2018 à 21h00

Cannes Météo, c’est votre bulletin quotidien du Festival de Cannes, qui prend la température de la Croisette ! Aujourd'hui, le temps est toujours au beau fixe, avec un petit vent léger : la ferveur s'adoucit du côté des critiques, mais ni Le Livre d'images, ni Les Eternels n'auront éteint le bel élan du début de festival. 

Si le Vent d'ouest est en fait un faux, il aura quand même soufflé un peu sur la Croisette, avec une conférence de presse de Godard dont tout le monde se souviendra...

Ca mitraille sec


Tous les jours apportent leur lot de godardises : absent pour la présentation de son Livre d'images en Compétition, Jean-Luc Godard a quand même accordé une conférence de presse via... Facetime. Voir les journalistes se presser pour, chacun leur tour, tenir des petites conversations au téléphone avait quelque chose de cocasse, poétique, presque intime et pour tout dire, totalement godardien : 

Le cinéaste en a profité pour égrener quelques punchlines dont il a le secret. D'abord en comparant le crépitement des flashes au bruit des mitraillettes. Ensuite, avec des considérations sur le cinéma toujours aussi singulières. Lorsqu'on lui demande par exemple de justifier l'utilisation de plus en plus pregnantes d'images d'archives, Godard répond : "Assez vite j’ai eu l’intuition que ce n’était pas le tournage, mais le montage qui primait. Le montage vient avant, il est fait avec les mains ; penser avec ses mains, c’est le propre de l’homme. Avec les mains bloquées vous ne pouvez rien faire : vous ne pouvez pas manger, pas faire de film, pas penser, pas aimer." Pour les autres pensées, c'est ici.  

Le chiffre : 82

C'est le nombre de femmes qui ont créé l'événement en fin de journée, dans une montée des marches spectaculaire en faveur de l'égalité. Un chiffre fortement symbolique, puisque il représente le nombre de réalisatrices a avoir concouru pour la Palme d'or, contre... 1688 hommes. Y étaient présentes de nombreuses personnalités, dont Cate Blanchett et Agnès Varda qui a déclaré mettre « au défi nos gouvernements et nos pouvoirs publics d'appliquer les lois sur l’égalité salariale. » Espérons toutefois que le symbole ne se substitue pas à une véritable prise de conscience des officiels de Cannes. N'oublions pas que cette année encore, et malgré cette montée des marches, seules trois femmes sont en compétition... En attendant, l'image est belle : 


Loic VENANCE / AFP

Rien à voir

L'info la plus WTF est sans doute à chercher loin de Cannes : selon le site américain Deadline, Nicolas Cage fera partie du casting de Prisoners of Ghostland, premier film de Sion Sono en langue anglaise. On ne sait pas si c'est une bonne nouvelle, les derniers films de l'acteur américain n'étant pas vraiment à classer du côté des chefs-d'oeuvre, mais on peut au moins avancer sans se tromper que ça devrait donner un résultat assez stupéfiant. 

Les films du jour vus par Télérama

A part donc cette petite brise, toujours aucun orage a déplorer du côté du tableau des notes

Le Livre d'image, Jean-Luc Godard (compétition) : le cinéaste revient à Cannes avec un exercice de déconstruction et de reconstruction mémorielle. Un bombardement d’images parfois un peu cryptées mais qui restent fascinantes.

Les Eternels, de Jia Zhang-ke (compétition) : dans la veine de son précédent film, mais en plus sec, et centré sur le milieu de la pègre, ce nouvel film offre un nouveau grand rôle à Zhao Tao, la muse du réalisateur.

Diamantino, de Gabriel Abrantes et Daniel Schmidt (Semaine de la critique) :  réjouissante satire pop dans lequel un célèbre joueur de foot voit son torse se transformer.

Sauvage, de Camille Vidal-Naquet (Semaine de la critique) :  ce premier long métrage raconte les nuits d’un garçon de 22 ans qui vend son corps et aime sans retour. Une révélation, portée par l’acteur Félix Maritaud, époustouflant. 

Et l'avis des Vodkastos

La communauté n'est apparemment pas tout à fait du même avis et a parfois réservé un accueil assez glacial aux films : 


A demain, pour un nouveau bulletin

7 commentaires
  • orloff
    commentaire modéré Au lire des nombreuses interventions sur cet article traitant du festival de Cannes, on peut se demander si les cinéphiles ( de VK ) se désintéressent en masse de cette réunion annuelle du ( beau ) monde du cinéma. À l'heure des plateformes vidéos, streaming,.., qui ont su accueillir les néophytes, nouvelles générations & professionnels & leurs dédiés des espaces, le festival de Cannes ne serait il pas devenu l'école des beaux arts pré68..!?
    13 May 2018 Voir la discussion...
  • orloff
    commentaire modéré *sur ces articles
    13 May 2018 Voir la discussion...
  • zephsk
    commentaire modéré @orloff Je crois aussi que c'est le week-end :)
    13 May 2018 Voir la discussion...
  • orloff
    commentaire modéré @zephsk je ne parlais pas de "ton" article mais de ce dont il traite. Après si tu en fais pour ne rien en espérer, vide sidéral au niveau des commentaires, c'est une drôle de composition journalistique..!! Après ton teleZephsk dominical à un peu plus d'impact. On pourrait échanger sur le fait que j'ai souligné, en rapport avec ton initiative ( que je félicite ) mais bon..c'est le week-end..! :-)
    13 May 2018 Voir la discussion...
  • zephsk
    commentaire modéré @orloff Disons qu'on écrit prioritairement pour être lu. Les commentaires sont de l'ordre du joyeux bonus. En ce qui concerne Cannes, c'est compréhensible, les gens n'y sont pas, on parle de films qu'ils ne verront pas (parfois) avant longtemps, et donc la capacité à s'approprier les sujets, à s'y projeter est plus aléatoire. J'espère quand même que vous avez autant de plaisir à nous lire que nous à écrire :)
    13 May 2018 Voir la discussion...
  • orloff
    commentaire modéré @zephsk toutes les initiatives pour parler de cinéma ne peux être que positive, même si bien-sûr tous les sujets ne peuvent plairent à tout le monde au même moment. Je réitère une de mes propositions antérieures : on pourrait mettre en place sous le synopsis des fiches de films, une analyse filmique de l'oeuvre en mode spoil faite par un vodkasterien ayant participé à un petit concours au préalable soumis aux votes ? En ce qui concerne les articles, personnellement je souhaiterai voir sur VK des études de scènes, des zooms sur des techniques de travail, par un amateur ou professionnel membre de VK, un rdv hebdomadaire par ex. "VK, le cinéma à partager" ;-)
    13 May 2018 Voir la discussion...
  • orloff
    commentaire modéré *peuvent qu'être positives
    13 May 2018 Voir la discussion...
Des choses à dire ? Réagissez en laissant un commentaire...
Les derniers articles
On en parle...
Listes populaires
Télérama © 2007-2018 - Tous droits réservés - vk-prod-mono-hg7-01 
Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -