L'auteur
romain lamy
Romain18
à lire aussi
Du même auteur
Tous les articles de romain lamy
Mickey achète Yoda

Disney relance la machine Star Wars !

Business | Par romain lamy | Le 31 October 2012 à 11h06

A moins que Sandy vous ait privé de toute source d'information depuis 12h, vous n'avez pas pu passer à côté de la nouvelle tombée hier soir et qui a mis en émoi la twittosphère, la blogosphère et l'internetosphère en général : George Lucas a vendu sa société de production LucasFilm à Disney, qui annonce dans la foulée un Star Wars 7 prévu pour 2015 !

George Lucas va dorénavant pouvoir se reposer tranquillement dans son ranch ; le rachat de Lucas films a été bien négocié : 4,05 milliards de dollars. « Il est maintenant temps pour moi de passer La Guerre des étoiles à une nouvelle génération de réalisateurs, a estimé le réalisateur, qui ajoute, avec l'humilité qu'on lui connaît : J'ai toujours cru que La Guerre des Étoiles me survivrait, et je pense qu'il était important de mettre la transition en place de mon vivant ». C'est ce qu'il explique dans cette vidéo publié hier soir sur You tube. D'une même voix, le PDG de Disney et George Lucas ont annoncé ce rapprochement entre ces deux géants de l'entertainement hollywoodien.

Le tentaculaire Disney avait auparavant racheté les studios d'animations Pixar en 2006 et le groupe Marvel en 2009. Cette frénésie d'achat, lancé par Michael Eisner, s'est donc poursuivi avec l'arrivée du PDG Robert Iger en 2005. A travers le rachat de Lucas Films, ce sont les deux sagas Star Wars et Indiana Jones qui basculent chez Disney, et tous les produits dérivés qui vont avec... Kathleen Kennedy, la productrice attitrée de Spielberg, deviendrait présidente de Lucas films, tandis que George Lucas se garde un poste de «conseiller artistique».

Dès la nouvelle annoncée, les réactions ont fusé à la vitesse d'un Tie Fighter. On a relevé principalement des témoignages plutôt négatifs exprimant souvent la crainte d'une perte de liberté artistique, d'assister à la dénaturation de l'oeuvre de Lucas, d'une orientation trop enfantine, trop grand public, trop Disney... Cela dit, Lucas lui-même avait dû essuyer les mêmes critiques lorsque le premier opus de la deuxième trilogie était sortie. Le rachat de Marvel avait également énervé les fans, mais le succès critique de Avengers avait su faire taire les sceptiques.

Après le Star wars 7 prévu pour 2015, deux autres films devraient suivre, à deux ou trois années d'intervalles, a indiqué le groupe américain. L'idée est bien sûr de faire prospérer comme il se doit cette colossale franchise qui pourrait bien avoir définitivement basculé du côté obscur de la Force.

Source : Empire

7 commentaires
  • Brazilover
    commentaire modéré AFFLIGEANT
    31 October 2012 Voir la discussion...
  • Wed
    commentaire modéré Je te crois pas sur ce coup-là! Ps : petite coquille "lorsque le premier opus de la deuxième trilogie était sortie""
    31 October 2012 Voir la discussion...
  • Wed
    commentaire modéré Ah mais zut c'est vrai en plus...! Je pensais qu'on me faisait un premier avril en avance!
    31 October 2012 Voir la discussion...
  • Doha
    commentaire modéré Je ne vois pas du tout ce qui est choquant du moment que Disney ne fait pas du pur produit Disney.

    On a, en Europe, toujours tendance à l'oublier, mais Disney c'était aussi Miramax (et Weinstein company) de 1993 à 2012, donc Kill Bill, Sin City, Screen, Reservoir Dog, etc...
    C'est le diffuseur de Ghibli aux Etats Unis.

    C'est aussi Touchstone (Ed Wood, Rushmore, Armageddon).

    C'est aussi ESPN l'énorme réseau de sport américain.

    C'est aussi ABC, donc la diffusion (et parfois production) Lost, Desperate Housewives, Qui veut gagner des millions...

    Bref autant de succès que personne n'associe à Disney, puisqu'ils ont bien compris ce que représentait leur logo et l'image véhiculée, et ont donc choisi de garder ces marques en avant.

    Je ne vois donc rien d'AFFLIGEANT. Après la question c'est un peu comment vont ils traiter ces marques.

    Parce qu'entre les Weinstein foutus à la porte, ou Pixar intégré à TOUS les départements de la compagnie, le spectre des traitements que Disney réserve aux sociétés est plutôt large.
    31 October 2012 Voir la discussion...
  • Brazilover
    commentaire modéré Ce qui m'afflige, c'est le traitement de son oeuvre par Lucas, dont la gestion devenait une mascarade de la plus haute ampleur. Il a déçu tous les fans. Maintenant, une nouvelle trilogie. Quel intêret ? Encore des films dérivés qui auront sans doute un rapport avec les perso de la trilogie originale, mais toutes les intrigues devront être relancés, sans enjeu pour la saga dans son ensemble. Mais je n'ai rien contre Disney ! et je sais qu'on peut leur faire confiance pour une bonne gestion de Lucasfilm. Enfin, ça sent le pognon quand même.
    31 October 2012 Voir la discussion...
  • Brazilover
    commentaire modéré Ce qui m'afflige, c'est le traitement de son oeuvre par Lucas, dont la gestion devenait une mascarade de la plus haute ampleur. Il a déçu tous les fans. Maintenant, une nouvelle trilogie. Quel intêret ? Encore des films dérivés qui auront sans doute un rapport avec les perso de la trilogie originale, mais toutes les intrigues devront être relancés, sans enjeu pour la saga dans son ensemble. Mais je n'ai rien contre Disney ! et je sais qu'on peut leur faire confiance pour une bonne gestion de Lucasfilm. Enfin, ça sent le pognon quand même.
    31 October 2012 Voir la discussion...
  • Cladthom
    commentaire modéré Ça m'en touche une sans bouger l'autre. Star wars c'est mort depuis 1997 voire depuis le retour du jedi qui contient déjà les prémices de la suite (j'ai fait déjà le deuil à l'époque), et dans tous les cas ça ne pourra pas être pire que les derniers. Donc bon on verra.
    31 October 2012 Voir la discussion...
Des choses à dire ? Réagissez en laissant un commentaire...
Les derniers articles
On en parle...
Listes populaires
Télérama © 2007-2018 - Tous droits réservés - vk-prod-mono-hg7-01 
Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -