Les Oscars lancent une nouvelle formule : sont-ils en voie de Dany Boonisation ?

il y a 9 jours
Les Oscars lancent une nouvelle formule : sont-ils en voie de Dany Boonisation ?

C'est officiel, l'Academy of Motion Picture Arts and Sciences, organisatrice des Oscars, a voté pour une nouvelle formule mardi dernier : sous la pression populaire et face à une érosion spectaculaire de son audience télé (-19% l’année dernière, soit plus de six millions de spectateurs), les instances dirigeantes ont opéré trois changements majeurs. Par un message de ses président et directeur John Bailey et Dawn Hudson, on apprend d'abord la réduction de la durée de la cérémonie, portée à trois heures, au lieu de quatre en moyenne auparavant (jusqu’à 4h20 en 2002). Pour réussir ce pari, certains prix (probablement techniques) seront remis pendant les coupures pub, sans interruption du show.

Plus polémique, l’annonce de la création d’un prix du meilleur film "populaire" (outstanding achievement in popular film), dont les modalités d’attribution n’ont pas encore été dévoilées. Cette décision part du constat que l'Oscar du meilleur film est de moins en moins corrélé aux gros succès publics (pour mémoire, c’était plutôt le cas avant, avec des lauréats comme Titanic ou Gladiator.) Ainsi beaucoup de blockbusters populaires (comme les franchises Marvel ou Star Wars, les cartons AvatarThe Dark Knight ou Mad Max: Fury Road) ont été récompensés dans les catégories techniques, pendant que les prix les plus prestigieux étaient remis à des films plus « art et essai » (sic) ou plus « confidentiels » tels que Moonlight ou La Forme de l’eau.

Enfin, la date de la cérémonie sera avancée du 23 au 9 février à partir de 2020.

Si l'on voit plutôt d’un bon œil le raccourcissement de la cérémonie, auparavant interminable (surtout pour les cinéphiles français, obligés de tenir jusqu’à l’aube), le prix du meilleur film populaire interroge. Comme aux César, où la création d’un prix du public suite au lobbying de Dany Boon avait suscité la polémique, peu de personnes comprennent l’intérêt d’une telle récompense : le but d'un festival n'est-il pas de promouvoir les qualités d'un film plutôt que son succès ?

22 commentaires
  • zephsk
    commentaire modéré @Polo42 Oui encore que c'est tout à fait relatif : moi membre de l'académie, je ne remettrais jamais l'Oscar à Avatar. Ensuite, il y a toujours un biais dans un vote qui fait que le film le moins sujet à débats se faire élire, dans un réflexe d'apaisement des polarités. Enfin, entre Star Wars et Annie Hall, que j'estime tous deux, il n'y a pour moi aucune équivoque possible : Annie Hall est dans absolument toutes les dimensions (cinématographiques, spirituelles, esthétiques) infiniment plus pour l'éternité que Star Wars, qui n'est qu'un (grand et fort) monument de la pop culture.
    il y a 9 jours Voir la discussion...
  • zephsk
    commentaire modéré Et pour finir sur Les Indestructibles 2, c'est d'une médiocrité réactionnaire assez consternante
    il y a 9 jours Voir la discussion...
  • zephsk
    commentaire modéré En revanche, je remets sans hésiter l'Oscar à MMFR, Up ou Toy Story 3
    il y a 9 jours Voir la discussion...
  • zephsk
    commentaire modéré En 77, tellement de films pouvaient prétendre à des palmes académiques : http://www.vodkaster...meilleurs-films-1977
    Et Star Wars est loin derrière...
    il y a 9 jours Voir la discussion...
  • Gotrek
    commentaire modéré Et du coup, à ce stade, quel film serait l'heureux tributaire de ce nouvel Oscar ?
    il y a 9 jours Voir la discussion...
  • zephsk
    commentaire modéré @Gotrek On ne sait toujours pas en fonction de quoi est attribué le prix
    il y a 9 jours Voir la discussion...
  • Gotrek
    commentaire modéré @zephsk Le box-office US sans doute, ou bien un vote du public sur les réseaux sociaux (si gratuit) / par SMS (si payant) ... je préférerais la première option aha
    il y a 9 jours Voir la discussion...
  • Polo42
    commentaire modéré @zephsk Tu me connais assez pour savoir que l’apaisement des polarités c’est pas vraiment mon type de cinéphilie :) Je préfère ne pas être d’accord mais entendre des arguments forts de l’autre côté (quitte à me retrouver pleinement dans l’argumentaire sur un autre cas de film ou sujet). Pour Star Wars et Annie Hall je suis prêt à te rejoindre (je n’ai pas vu le Woody depuis des lustres mais de mémoire je lui préfère l’immaculé de Manhattan). Je ne peux en revanche qu’être opposé à la vision que tu as du Brad Bird que je n’ai pas jugé politiquement... Et sinon bien sûr que Fury Road devait gagner l’oscar face à Spotlight et Toy Story 3 face à The King’s Speech (même si perso j’aurais hésité avec Social Network -> mais tu ne me rejoindras surement pas sur ce cas !)
    il y a 9 jours Voir la discussion...
  • Metaju
    commentaire modéré @Polo42 Je me doute bien qu'il n'y avait rien de masculiniste :) Mais l'expression me gêne. D'ailleurs, je ne crois pas au courage qu'il soit couillu ou clitoridien. Je ne crois qu'en la lâcheté et en son absence ;)
    Pardon pour cette digression…
    Pour le reste, no offence, mais je trouve ta façon de juger de l'importance d'un film un peu étrange, peut-être un chouia comptable.
    Et perso, que Vice-Versa et Coco ait obtenu l'Oscar du meilleur film d'animation me laisse franchement perplexe. J'ai pas encore vu le dernier Bird, en revanche, mais jusqu'ici je vois en Up le Chant du cygne du studio.
    il y a 9 jours Voir la discussion...
  • Metaju
    commentaire modéré *aient obtenu
    il y a 9 jours Voir la discussion...
Des choses à dire ? Réagissez en laissant un commentaire...