Blade Runner 2049
(2017)
un film de
Satisfaction communauté 76%
Blade Runner 2049 Bande-annonce

Blade Runner 2049

(2017)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 76%
  • 1464 notes
  • 247 veulent le voir

Micro-critique star (fancine) :
fancine
(à propos de Blade Runner 2049)
Sa note :
Blade Runner 2049 “ Tétanisant bouleversant ultime, BR 2049 est une date dans la SF contemporaine et dans l'histoire du cinéma tout entier. Sidération absolu... ” — fancine 2 October 2017
87 commentaires
  • fancine
    (à propos de Blade Runner 2049)
    Sa note :
    Blade Runner 2049 “ Tétanisant bouleversant ultime, BR 2049 est une date dans la SF contemporaine et dans l'histoire du cinéma tout entier. Sidération absolu... ” — fancine 2 October 2017
    87 commentaires
    • fancine
      commentaire modéré @johannielesieur Reviens me voir quand tu aura dépassé les 20 likes
      9 January 2018 Voir la discussion...
    • johannielesieur
      commentaire modéré @fancine Vu que c'est le cadet de mes soucis les "likes"....ah et puis tu remarqueras que je ne cherche aucunement à être ambassadrice donc en plus de ta mauvaise foi et de ton narcissisme, ta condescendance te sied bien. L'humilité et l'humour sont des notions qui visiblement te semblent inconnues.
      9 January 2018 Voir la discussion...
    • fancine
      commentaire modéré Bon j'avais écris un pavé (césar) mais dustin hoffman ma empêché de le publier quand je t'attaque sur les likes c'est pour contrecarrer ce que tu balance sur mon orthographe d'ailleurs un peu d'originalité queue diable cette argument je l'ai déjà entendu mille fois.
      9 January 2018 Voir la discussion...
  • cath44
    (à propos de Blade Runner 2049)
    Sa note :
    Blade Runner 2049 “ De la mémoire fragmentée à la filiation espérée, l’androïde rêve d’amour et d’éternité. Au crépuscule de l’être, pleurer de ne pas être. ” — cath44 9 October 2017
    31 commentaires
  • blacktide
    (à propos de Blade Runner 2049)
    Sa note :
    Blade Runner 2049 “ Comme des cendres étincelantes dans une nuit sans étoile, se confondre dans un geste passionnel à l'hologramme du souvenir. Mirage de l'âme ” — blacktide 5 October 2017
    23 commentaires
  • JimmyBlue
    (à propos de Blade Runner 2049)
    Sa note :
    Blade Runner 2049 “ Chef-d'oeuvre de dystopie mélancolique qui élargit le mythe, envoûte par sa puissance esthétique & bouleverse par une humanité insoupçonnée. ” — JimmyBlue 13 November 2017
    33 commentaires
    • JimmyBlue
      commentaire modéré @Ariane92 @Joe_Shelby Bon bah bonjours alors^^ Merci de me prévenir car je pensais qu'on pouvait changer de film parrainé à n'importe quel moment, heureusement que vous m'avez prévenu car je vais donc y réfléchir plus longtemps avant de prendre une décision hâtive que je regretterais par la suite :D En ce qui concerne le top 2017, j'ai pour l’instant (tout comme vous) La La Land et Blade Runner 2049 en tête mais après ça devient plus compliqué (faudrait vraiment que je regarde Lost City Of Z et que j'aille voir Au Revoir Là-Haut, que m'avait déjà chaudement recommandée Ariane). Après pour Star Wars, je suis pas très très optimiste mais bon, on est jamais à l'abri d'une bonne surprise...
      15 November 2017 Voir la discussion...
    • JimmyBlue
      commentaire modéré Ma fascination pour BR2049 a augmentée après mon deuxième visionnage en salles, elle devrait donc faire de même après un troisième :D @Ariane92 Personne ne saurait résister à une telle invitation^^ @Joe_Shelby Ravi de voir que je ne suis pas le seul à déjà être allé le voir deux fois et à avoir encore envie d'y aller^^ En tout cas je serais honoré et super heureux d'y aller avec vous deux car j'avoue que vous êtes vraiment les membres que j'affectionne le plus du site :)
      15 November 2017 Voir la discussion...
    • Ariane92
      commentaire modéré @JimmyBlue Ha oui, faut absolument voir Au revoir là Haut, même si je sais que tu es pas un fan de Dupontel, et City of Z que j'ai vraiment adoré alors que je suis pas une fan de James Gray (notamment the immigrant plus que moyen). City of Z est aussi dans le festival télérama d'ailleurs, si tu veux en profiter pour le rattraper aussi à cette occasion. Pour BR, ce sera donc un honneur partagé, on s'organisera ça par MP :)
      15 November 2017 Voir la discussion...
  • Joe_Shelby
    (à propos de Blade Runner 2049)
    Sa note :
    Blade Runner 2049 “ Villeneuve approfondit la condition du Réplicant en résilience à sa quête identitaire pour un summum de la SF réflective. The Prodigual son. ” — Joe_Shelby 5 October 2017
    17 commentaires
  • Ariane92
    (à propos de Blade Runner 2049)
    Sa note :
    Blade Runner 2049 “ De la quête identitaire nait le désir d'une humanité, perdue et poreuse, dont l'âme s'acquière. Villeneuve sublime le mythe avec splendeur. ” — Ariane92 4 October 2017
    19 commentaires
    • Ariane92
      commentaire modéré @JimmyBlue à propos de vieux films d'horreur, je viens de voir une MC qui m'a rappelé Braindead, c'est du film d'horreur comique, rien à voir avec les autres classiques, mais il est à tort peu connu et vraiment extra si tu l'as pas vu.
      5 October 2017 Voir la discussion...
    • JimmyBlue
      commentaire modéré @Joe_Shelby Tout à fait d'accord, moi tout comme toi le film m'a beaucoup plu et oui je suis au courant que Del Toro avait produit Mama, que je n'ai par contre toujours pas vu. Après le film ne m'a pas fait vraiment peur mais 1) on m'avait déjà prévenu plusieurs fois sur cela 2) je veux pas être prétentieux mais j'ai rarement vraiment peur devant un film d'horreur. En fait en ce qui me concerne le plus important c'est l'ambiance, l'univers, les persos... Et à ce sens, j'ai trouvé le film vraiment très bon. Concernant les screamers, il y en avait évidemment trop, mais je n'a pas trouvé ça vraiment dérangeant. C'était plutôt un problème de rythme. J'ai pas aimé non plus la fin, beaucoup plus conventionnelle encore que tout le reste du film (le baiser était-il vraiment nécessaire ?). Mais sinon, j'ai trouvé le film très beau, parfois un peu touchant et en tout cas très attachant, il y avait une vraie recherche dans la mise en scène mais aussi dans l'écriture de personnages (c'est pour ça que je le compare beaucoup à Stand By Me) et je suis tout à fait d'accord sur le terme de fable horrifique, c'est plutôt une sorte de film d'aventure horrifique... Et je finirais par dire que faire des jumpscares quand ils sont biens trouvés, biens amenés et qu'ils fonctionnent n'est pas forcément une mauvaise chose; dans "Ça" il y en trop mais il y en a plusieurs qui ont bien fonctionné sur moi :)
      5 October 2017 Voir la discussion...
    • JimmyBlue
      commentaire modéré @Ariane92 C'est bien vrai, même si il y a eu Rec en 2006 environ et que celui-la pour le coup m'a vraiment marqué^^ Et j'ai déjà entendu parler de Braindead et j'ai du en voir des extraits mais je l'avais complètement oublié, merci du conseil :) C'est Peter Jackson non ?
      5 October 2017 Voir la discussion...
  • CinemAtrium
    (à propos de Blade Runner 2049)
    Sa note :
    Blade Runner 2049 “ Sous les étoiles chutant, le mal d'un siècle, réplique atavique d'un astre, une poésie à l'écume de l'être. 2049, l’Odyssée de l’Interface. ” — CinemAtrium 9 October 2017
    16 commentaires
    • CinemAtrium
      commentaire modéré @Joe_Shelby Et il y a de très belles choses en effet sur la recherche de soi dans un monde où se connaître devient une illusion alimentée par les réseaux sociaux.
      11 October 2017 Voir la discussion...
    • CinemAtrium
      commentaire modéré @Joe_Shelby J'ai été le revoir, je n'ai toujours pas tout compris mais on se laisse encore plus emporter par cette mélancolie à mi-chemin entre l'anticipation et quelque chose de joliment suranné.
      13 October 2017 Voir la discussion...
    • CinemAtrium
      commentaire modéré @Joe_Shelby Je viens de discuter avec un ami de ce film (il n'avait pas aimé le premier .. .. .. mes points de suspension parlent pour eux-mêmes) et on est arrivé à la même conclusion que celle que tu as donné un peu plus haut (ça m'a fait penser à notre conversation). Well done !
      3 December 2017 Voir la discussion...
  • Polo42
    (à propos de Blade Runner 2049)
    Sa note :
    Blade Runner 2049 “ 2049 est à la SF de Tarkovski ce que Neon Demon est à Suspiria, un objet post-moderne fascinant, voire vertigineux. Renaissance inespérée... ” — Polo42 6 October 2017
    23 commentaires
    • TrueCine
      commentaire modéré @Polo42 Incendies j'adore ce film, Polytechnique parait aux premiers abords être un sous-Elephant mais s'avère très puissant émotionnellement, et Sicario je trouve que c'est très solide
      7 October 2017 Voir la discussion...
    • LaKinopitheque
      commentaire modéré Quelle critique ! Elle incite à revoir et repenser tous les films cités pour éprouver ces deux très audacieuses correspondances !
      13 October 2017 Voir la discussion...
    • TrueCine
      commentaire modéré Oulah j'avais pas vu que tu comparais Neon Demon à Suspiria, ça fait mal !
      23 November 2017 Voir la discussion...
  • georges.b1
    (à propos de Blade Runner 2049)
    Sa note :
    Blade Runner 2049 “ RG fascinant dans ce drame existentiel où l’homme n'est plus que le spectre d’une autre époque‚ odyssée dystopique sur la fin de l'humanité! ” — georges.b1 5 October 2017
    6 commentaires
    • Gnothi_seauton
      commentaire modéré @Joe_Shelby ah oui, il ya tellement à dire sur ce film que j'ai complètement oublié de parler de cet aspect dans ma critique.
      5 October 2017 Voir la discussion...
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @Gnothi_seauton Ce film possède de nombreuses sous lectures si bien qu'on pourrait l'assimiler à du contemplatif réflectif donc t'en fais pas, je crois qu'on a pas fini de lire des interprétations et grilles de lectures toute aussi pertinente les unes que les autres. Le talent Villeneuve ;)
      5 October 2017 Voir la discussion...
    • fabs8
      commentaire modéré Tout à fait ça, le spectre...tu nous fais frissonner
      17 October 2017 Voir la discussion...
  • TheJackRanger
    (à propos de Blade Runner 2049)
    Sa note :
    Blade Runner 2049 “ Chaque image est une poésie, une force complexe, teintée d'amertume et de brutalité. Aspiration à l'identité, la quête d'une âme cachée. ” — TheJackRanger 4 October 2017
    3 commentaires
  • Thumb
    (à propos de Blade Runner 2049)
    Sa note :
    Blade Runner 2049 “ D'un monde en perdition s'écoule un orage de couleurs, si ce n'est une larme de terreur, peignant avec harmonie une poétique ode à la vie. ” — Thumb 6 October 2017
    3 commentaires
  • juliano3169
    (à propos de Blade Runner 2049)
    Sa note :
    Blade Runner 2049 “ A cheval entre humain et robot, le fruit de l’amour naquit des androïdes. De l’arbre des ossements, rejaillissent les souvenirs transposés. ” — juliano3169 7 October 2017
    6 commentaires
  • WeOwnTheNight
    (à propos de Blade Runner 2049)
    Sa note :
    Blade Runner 2049 “ Obsédé par l'Anima & l'Identité, le Mythe se poursuit puis se transcende, synthèse matricielle formidablement incarnée ; Human After All. ” — WeOwnTheNight 8 October 2017
    3 commentaires
    • WeOwnTheNight
      commentaire modéré Trente ans après l'œuvre dystopique cyber-punk majeure de Scott qui ne cessera d'influencer et d'obséder la pop-culture dans la plupart de ses ramifications (romans, jeux-videos, comics, séries TV et bien sûr cinéma) en raison d'une esthétique visionnaire et de réflexions novatrices sur ce qui définit un être humain ; Scott cède les rênes d'une suite qu'il s'est échiné à lancer, à Denis Villeneuve, impressionné par sa sensibilité artistique atypique. "2049" convoque les personnages iconiques de l'œuvre originale et reprend et poursuit certains thèmes du 1er film tels que la déshumanisation de la civilisation humaine et la dégradation environnementale issue de la surconsommation. Mais très vite, il développe ses propres réflexions sur le caractère factice des relations humaines à l'heure du tout numérique et l'incapacité d'envisager l'amour autrement que par le prisme du virtuel. Là où Jonze avait développé une réflexion similaire dans "Her" mais très alourdie par un rythme en dents-de-scie, Villeneuve est bien plus efficace et percutant en six fois moins de temps. Car cet aspect- secondaire- sert à renforcer la cohérence de sa narration, presque intégralement visuelle (le film est assez peu bavard, passé son intro) sur une Terre agonisant sous la pollution et la solitude des êtres. En traquant l'âme et l'identité de son prédécesseur, "2049" ouvre des perspectives passionnantes sur le sens de la vie et de l'humanité, qui finissent par dépasser la richesse thématique du 1er film (voilà, c'est dit). Le film est ainsi avant tout contemplatif et métaphysique (les trailers sont trompeurs) et l'esthétique (très organique et intensément immersive) du film est sublime (et encore l'adjectif est bien trop faible), magistrale d'ampleur et surtout toujours gorgée de sens. Villeneuve fait le choix de l'anti-blockbuster et refuse les canons du genre en privilégiant la réflexion par la contemplation à l'action. Une approche osée, méritante qui peut déplaire mais qui vise à installer une oeuvre matricielle qui sera à son tour l'un des piliers majeurs de la SF moderne pendant de très longues années.
      10 October 2017 Voir la discussion...
    • Anna_K
      commentaire modéré Superbe commentaire ! Si j'ai mis du temps à réagir, c'est que je ne vois pas encore "tout" passer sur le flux ...
      15 October 2017 Voir la discussion...
    • JimmyBlue
      commentaire modéré Magnifique^^
      23 October 2017 Voir la discussion...
  • QuarterPounder
    (à propos de Blade Runner 2049)
    Sa note :
    Blade Runner 2049 “ En sublimant le mythe, DN prouve que les souvenirs sont intacts. Réels comme un petit cheval de bois, sous nos yeux un miracle s'entrevoit. ” — QuarterPounder 24 January 2018
    11 commentaires
  • elge
    (à propos de Blade Runner 2049)
    Sa note :
    Blade Runner 2049 “ Une considérable complainte existentielle, picturale et bruitiste. Quand la tristesse devient infinie, à quoi rêve l’humanité épuisée ? ” — elge 9 October 2017
    8 commentaires
    • cath44
      commentaire modéré La mélancolie habite ce film. Toutes ces phrases du film,les larmes aux yeux. ♡
      10 October 2017 Voir la discussion...
    • elge
      commentaire modéré @cath44 la mélancolie existentielle, un thème des plus cinématographique... pour un genre de film qui se savoure longtemps après l'avoir vu, comme un grand vin
      10 October 2017 Voir la discussion...
    • Anna_K
      commentaire modéré @elge Très très juste ... D'ailleurs, je suis toujours en attente de l'éclosion de ma mc ... L'année prochaine si tout va bien. Superbe MC par ailleurs
      20 December 2017 Voir la discussion...
  • Thomaschry
    (à propos de Blade Runner 2049)
    Sa note :
    Blade Runner 2049 “ Faire de BR2049 un somptueux hologramme de l'original et se glisser dans la peau de son héros-passeur : l'humilité de Villeneuve bouleverse. ” — Thomaschry 4 October 2017
    3 commentaires
    • Nyantho
      commentaire modéré Belle MC
      5 October 2017 Voir la discussion...
    • LaKinopitheque
      commentaire modéré C'est joli "le crépuscule des hologrammes"
      13 October 2017 Voir la discussion...
    • LaKinopitheque
      commentaire modéré En revanche, je ne suis pas tous les arguments de ton papier. Si Villeneuve est un suiveur, bien obligé de se conformer à une série d'éléments variés, il sait aussi se distinguer de Scott et reprendre ces propres thèmes de prédilection.
      13 October 2017 Voir la discussion...
  • Cladthom
    (à propos de Blade Runner 2049)
    Sa note :
    Blade Runner 2049 “ Un film totalement méta, il réplique les données du 1er film dans une copie totalement déshumanisée, plate et sans saveur. ” — Cladthom 5 October 2017
    14 commentaires
    • sadoldpunk
      commentaire modéré Assez d'accord avec @Cladthom, sans être aussi sévère, sur le fait que le film n'approfondit aucune de ses thématiques. Et je suis également étonné des élogés que le film reçoit, à croire qu'un habillage certes élégant (scénario correct, photo superbe - bon par contre je ne supporte plus Hans Zimmer) suffise à faire un "grand film".
      16 October 2017 Voir la discussion...
    • zarwahallimichel
      commentaire modéré @jenanaipa totalement d'accord avec toi
      22 October 2017 Voir la discussion...
    • cinephile54
      commentaire modéré @Cladthom d'accord à 100 % cette scène est belle et troublante ds Blade R et celle dans Her l'est encore bcp + pour l'avoir vu récemmment
      13 March 2018 Voir la discussion...
  • iamjusteen
    (à propos de Blade Runner 2049)
    Sa note :
    Blade Runner 2049 “ Un véritable mythe lyrique. En quête de réponses aux questions existentielles. En quête de souvenirs, créateurs de l'âme d'une personne ” — iamjusteen 29 October 2017
    11 commentaires
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @iamjusteen Elle est magnifique la photo, ça apporte un grand + au scénario déjà bien fouillé et à cet aspect d'errance contemplative de quêtes identitaires. Du Grand Villeneuve :)
      29 October 2017 Voir la discussion...
    • iamjusteen
      commentaire modéré @Joe_Shelby Oui d'ailleurs il faut que je m’intéresse plus à sa filmo.
      29 October 2017 Voir la discussion...
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @iamjusteen Ah oui je te recommande en effet, c'est un réalisateur qui sait parfaitement s'adapter au ton du film qu'il va réaliser. Et n'en déplaise à No Ciné il a beaucoup de talents, c'est clairement une relève future.
      29 October 2017 Voir la discussion...
  • bredele
    (à propos de Blade Runner 2049)
    Sa note :
    Blade Runner 2049 “ Après la longue nuit, vint le jour où les eaux se déchaînèrent, le sable devint rouge et la neige recouvrit la ville. Messianisme. ” — bredele 8 November 2017
    7 commentaires
    • Anna_K
      commentaire modéré Ouah, c'est bien ! [sé bieng] Accent de par là où j'enseigne (Béziers-Narbonne) parfois, "ça crin", mais au final cela commence à être sympa. incapable de produire une MC, je vais devoir revoir le film, même si j'ai trop peur d'être déçue, tellement cela m'a plu, la première fois ...
      20 November 2017 Voir la discussion...
    • bredele
      commentaire modéré @Anna_K la difficulté d'écrire une MC vient souvent du fait que deux cents personnes sont passées avant nous et on produit de bien belles choses
      21 November 2017 Voir la discussion...
    • Anna_K
      commentaire modéré @bredele Et oui !
      21 November 2017 Voir la discussion...
  • Cine7Inne
    (à propos de Blade Runner 2049)
    Sa note :
    Blade Runner 2049 “ Dans un monde qui implose, une quête d'humanité s'effile lentement vers une apogée mémorable. 10 . 6 . 17 ” — Cine7Inne 7 October 2017
    8 commentaires
    • Gotrek
      commentaire modéré @Joe_Shelby C'est beau l'amour quand même, mais faudra que tu me dises quel film de super-héros finit comme ça parce que ceux que j'ai vu c'est plus genre "dans le prochain épisode : machin-truc-bidule était en fait un leurre, le vrai méchant badass de ouf c'était ... "tadamm" et là ça coupe.
      7 October 2017 Voir la discussion...
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @Gotrek Euh de mémoire Civil War se posait bien là, on se tape sur la tronche, on s'arrête, on se questionne "on est toujours pote hein ? Oui oui" et hop on se rebastonne. Navrant ce schéma scénaristique. Non ce que je voulais dire c'est que BR2049 divisera sûrement car le rythme est lent et c'est volontaire, il y a peu d'actions, et tout le questionnement métaphysique du 1er est poussé encore plus dans celui là. Ce n'est pas en gros du cinéma qui te donnera les clefs, faudra aller les chercher par toi même, et pour tous ceux qui sont trop habitués à être pris par la main par le réalisateur, ça risque soit de passer soit de casser.
      7 October 2017 Voir la discussion...
    • Gotrek
      commentaire modéré @Joe_Shelby Je sus plutôt littéraire comme gars (à mon humble niveau) donc tant que y'a du récit et que ça me transporte un tant soit peu, ça ira.
      7 October 2017 Voir la discussion...
  • Gnothi_seauton
    (à propos de Blade Runner 2049)
    Sa note :
    Blade Runner 2049 “ La quête identitaire se substitue à la soif d'immortalité au sein d'un globe-opéra à la mise en scène virtuose. ” — Gnothi_seauton 5 October 2017
    5 commentaires
    • Gnothi_seauton
      commentaire modéré @JimmyBlue oui, tu peux y aller les yeux fermés. Le seul point faible c'est peut-être l'absence du mysticisme du premier pour un développement un peu trop démonstratif
      5 October 2017 Voir la discussion...
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @Gnothi_seauton Enfin quelqu'un qui a su voir au delà de Blade Runner pour en comprendre les enjeux et la symbolique contés ici par Villeneuve. Ta MC et ton commentaire font plaisir à lire.
      5 October 2017 Voir la discussion...
    • Gnothi_seauton
      commentaire modéré @Joe_Shelby Merci beaucoup ;)
      5 October 2017 Voir la discussion...
  • LePetitPoulet
    (à propos de Blade Runner 2049)
    Sa note :
    Blade Runner 2049 “ Dans la frénésie des couleurs, survient la funèbre projection des ravages du progrès. Entre être ou paraître, la conscience s'élève alors. ” — LePetitPoulet 11 October 2017
    3 commentaires
  • Ochazuke
    (à propos de Blade Runner 2049)
    Sa note :
    Blade Runner 2049 “ Bonheur perdu, bonheur enfui, toujours je pense à cette nuit pluvieuse où la ville est un songe d'humanité perdue, et te retrouver encore... ” — Ochazuke 23 January 2018
    Commenter
  • LysSombreciel
    (à propos de Blade Runner 2049)
    Sa note :
    Blade Runner 2049 “ La réalisation maîtrisée de bout en bout de Villeneuve fait honneur à l’œuvre originale, film et livre confondus. A couper le souffle. ” — LysSombreciel 5 October 2017
    5 commentaires
    • LysSombreciel
      commentaire modéré @Robb Oui, mais après chacun a sa vision de l'univers de l'auteur je pense. En lisant Blade Runner je n'imaginais pas du tout un monde cyberpunk, ça reste l'interprétation de Scott.
      5 October 2017 Voir la discussion...
    • Robb
      commentaire modéré @LysSombreciel Et puis il manque quand même les moutons électriques merde.
      5 October 2017 Voir la discussion...
    • LysSombreciel
      commentaire modéré @Robb Malheureusement. 2049 va un peu plus en ce sens justement, même si ça reste léger.
      5 October 2017 Voir la discussion...
  • ianov
    (à propos de Blade Runner 2049)
    Sa note :
    Blade Runner 2049 “ Où la plastique envoûtante de la désolation répond au silence du cygne, aux orgues sourdes, et à la mélopée déchirante d’un gêne évanescent. ” — ianov 17 February 2018
    2 commentaires
    • cath44
      commentaire modéré @ianov Sublime! Je reste encore avec les images somptueuses et la mélancolie de ce film dans la tête .
      17 February 2018 Voir la discussion...
    • ianov
      commentaire modéré @cath44 Je me refusais à le voir autrement qu'en salle, et j'ai enfin trouvé hier une séance !!! Ca s'est décidé en deux deux, je suis rentré, et là, je dois dire que j'ai plongé. Une atmosphère, un visuel, des sons, et cette mélancolie dont tu parles. J'étais méfiant je dois bien avouer, et ce n'était pas une de mes priorités l'année dernière. Je dois retirer tous ces à prioris. Un grand film à n'en pas douter!
      17 February 2018 Voir la discussion...
  • Sanium
    (à propos de Blade Runner 2049)
    Sa note :
    Blade Runner 2049 “ Sur l'écran glacé, sulfureux d'élégance, la rétine s'imprime du bois dont les souvenirs sont faits. Rêverie mecha, humble flocon d'humanité. ” — Sanium 8 October 2017
    4 commentaires
  • Maputo78
    (à propos de Blade Runner 2049)
    Sa note :
    Blade Runner 2049 “ D.V l'irréductible Auteur d'Hollywood nous propulse dans son chef-d’œuvre, renforçant le mythe laissé par Scott 35 ans plus tôt. Vertigineux ” — Maputo78 8 October 2017
    2 commentaires
  • Adebisou
    (à propos de Blade Runner 2049)
    Sa note :
    Blade Runner 2049 “ L’atmosphère profonde et visionnaire s'évapore, laisse place aux splendeurs artificielles. Il faut du génie pour faire rêver les androïdes. ” — Adebisou 5 October 2017
    6 commentaires
    • JimmyBlue
      commentaire modéré @Adebisou D'un autre coté en relisant ta MC, je vois que tu n'as pas beaucoup apprécié, c'est ma faute^^ Je l'ai lu un peu trop vite (les mots visionnaire & génie m'ont induits en erreur) et du coup j'étais content parce que j'ai hâte de le voir mais bon désolé, dans tous les cas j'irais le voir pour me faire ma propre opinion :)
      5 October 2017 Voir la discussion...
    • Adebisou
      commentaire modéré @JimmyBlue Yep, 3,5 n'est pas une mauvaise note, je n'avais pas envie de sous-noter le film non plus. Il reste de bonne facture et certaines scènes sont excellentes de trouvailles et de mise en scène.
      Je suis peut-être un peu dur avec Villeneuve, mais même en ayant apprécié Sicario et Prisonners, je n'ai jamais eu l'impression d'avoir affaire à une patte particulière, juste à des films certes réussis mais bien trop classiques. Ridley Scott à ses défauts (surtout récemment), mais il présente l'avantage de proposer des œuvres reconnaissables entre mille, créant des univers et bouleversant pas mal de chose, avec un investissement personnel et artistique important (rien qu'à voir les nombreuses versions de Blade Runner, dont la dernière sortie en 2007, il a tenté jusqu'au bout d'imposer sa vision de son film.) Même sa tentative récente de se réapproprier son Alien, réussi ou non selon les points de vu à quelque chose d'unique et d'intéressant je trouve, il prend des risques quitte à se manquer complètement.
      Villeneuve lui est trop sage pour l'instant, et ne quitte pas vraiment les sentiers battus. Il faudrait que j'essaye de regarder Incendie, Ennemy ou d'autres de ses films pour me faire un point de vu plus précis. Pour Nolan, même si je ne suis pas un grand fan de son cinéma récent , j'ai tout de même trouvé que Memento et following (ou même Insomnia dans une moindre mesure) avait ce côté original que je n'arrive pas à retrouver chez Villeneuve.
      5 October 2017 Voir la discussion...
    • Adebisou
      commentaire modéré @JimmyBlue mais bon, pour en revenir au film tu devrais y trouver ton compte si tu aimes de base, et n'est pas fan du premier :) Gosling assures plutôt bien pour le coup, et la photographie est splendide. J'espère que tu me diras ce que tu en as pensé (et de la musique aussi ! )
      5 October 2017 Voir la discussion...
  • M_Cinephile
    (à propos de Blade Runner 2049)
    Sa note :
    Blade Runner 2049 “ De la mécanique du corps et des cœurs dans la poussière barbouillée par les vertiges de l'ancien monde, doux rêve de moutons éclectiques. ” — M_Cinephile 5 October 2017
    2 commentaires
    • jenanaipa
      commentaire modéré Je n'ai pas aimé le film mais ta mc est vraiment sympa, je like du coup :)
      5 October 2017 Voir la discussion...
    • M_Cinephile
      commentaire modéré @jenanaipa On dirait que j'ai écrit sous LSD et que ça veut pas dire grand chose, mais merci beaucoup ;)
      5 October 2017 Voir la discussion...
  • SerHub
    (à propos de Blade Runner 2049)
    Sa note :
    Blade Runner 2049 “ Villeneuve transcende le mythe dans une oeuvre majeure où la perfection des visuels illumine l'immensité d'une quête identitaire sidérante. ” — SerHub 8 October 2017
    2 commentaires
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @Serhub c'est exactement ça, un approfondissement du mythe par une prolongation de cet univers sous un aspect métaphysique et visuel absolument hallucinant, qui permettent une force immersive sur la solitude et la quête identitaire de la condition du Réplicant. Ravi que tu as aimé :D
      8 October 2017 Voir la discussion...
    • SerHub
      commentaire modéré @Joe_Shelby Oula je n'avais pas vu ce commentaire ! Et bien, ravi d'avoir le même ressenti que toi, ce film fût une gigantesque claque ! :D
      20 October 2017 Voir la discussion...

Casting de Blade Runner 2049

Infos sur Blade Runner 2049

Réalisé par Denis Villeneuve

États-Unis - 2h32
Sortie le 4 October 2017

Synopsis

En 2049, la société est fragilisée par les nombreuses tensions entre les humains et leurs esclaves créés par bioingénierie. L’officier K est un Blade Runner : il fait partie d’une force d’intervention d’élite chargée de trouver et d’éliminer ceux qui n’obéissent pas aux ordres des humains. Lorsqu’il découvre un secret enfoui depuis longtemps et capable de changer le monde, les plus hautes instances décident que c’est à son tour d’être traqué et éliminé. Son seul espoir est de retrouver Rick Deckard, un ancien Blade Runner qui a disparu depuis des décennies...

Films similaires à Blade Runner 2049

Listes thématiques
    Télérama © 2007-2018 - Tous droits réservés - vk-prod-mono-03 
    Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -