O Télérama n'aime pas du tout
Jusqu'à la garde
(2017)
un film de
Télérama n'aime pas du tout O
Satisfaction communauté 82%
Jusqu'à la garde

Jusqu'à la garde

(2017)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 82%
  • 326 notes
  • 78 veulent le voir

Micro-critique star (blacktide) :
blacktide
(à propos de Jusqu'à la garde)
Sa note :
Jusqu'à la garde “ Dans le silence de la loi, d'une plai(e)doirie au chasseur dans la nuit, se défie un regard: à la baignoire des pleurs, Que la bête meure. ” — blacktide 1 February 2018
17 commentaires
  • blacktide
    (à propos de Jusqu'à la garde)
    Sa note :
    Jusqu'à la garde “ Dans le silence de la loi, d'une plai(e)doirie au chasseur dans la nuit, se défie un regard: à la baignoire des pleurs, Que la bête meure. ” — blacktide 1 February 2018
    17 commentaires
  • cath44
    (à propos de Jusqu'à la garde)
    Sa note :
    Jusqu'à la garde “ Tétanisant le regard, la peur lamine le silence. De l’emprise diffuse à la déflagration de la haine, radiographie de la violence familiale. ” — cath44 12 February 2018
    19 commentaires
    • lekid
      commentaire modéré Le silence est d'autant plus marquant que je me suis aperçue lors du générique de fin qu'il n'y avait pas eu de musique, exceptée lors de la fête d'anniversaire. Comme la famille Besson, le spectateur est pris dans les filets de la peur et attend et redoute.
      2 April 2018 Voir la discussion...
    • Attrianera
      commentaire modéré @cath44 J'aime beaucoup ta mc. J'ai eu l'impression que le père ne pouvait envisager ses relations avec sa femme et ses enfants que sous l'angle de la possession et du rapport de force. C'est terrifiant. Il est dans la chosification à outrance. L'autre n'existe pas, il est un objet à posséder, frapper voir détruire physiquement.
      4 July 2018 Voir la discussion...
    • cath44
      commentaire modéré @Attrianera tout à fait, le propre de la relation d'emprise est d'entraver les processus de pensée de celle ou celui qui en est victime, de la ou le détourner de sa position critique pour la ou le maintenir à une place d’objet, mais " On ne naît pas tyran, on le devient" ai je lu dans des articles qui traite le sujet ...ce sont souvent des personnes pour qui la la tendresse est source de danger., qui dans sa construction n'a pas vécu de sécurité traversé l’expérience de liens de confiance , n'ont pu développer des compétences relationnelles faute d’un environnement sécure... .
      4 July 2018 Voir la discussion...
  • ianov
    (à propos de Jusqu'à la garde)
    Sa note :
    Jusqu'à la garde “ A la fin de l'orage sonne le glas, s'ouvrent les cercles infernaux et la nuit du chasseur, le massacre d'un être. En compagnie d'un ogre. ” — ianov 7 February 2018
    9 commentaires
    • ianov
      commentaire modéré @monfilmdusoir De quoi ? Si ça a pu aiguiser ton appétit tant mieux!
      12 February 2018 Voir la discussion...
    • WeOwnTheNight
      commentaire modéré @ianov Merci du conseil, j'ai également adoré : cette façon de filmer l'angoisse et la montée progressive de la tension en favorisant le langage corporel au langage tout court est captivante et très immersive et amène logiquement à la -terrible- seconde partie du film. L'exercice de style est assez fort, le propos presque autant.
      26 February 2018 Voir la discussion...
    • ianov
      commentaire modéré @WeOwnTheNight Ravi que cela t'ait plu!
      26 February 2018 Voir la discussion...
  • WeOwnTheNight
    (à propos de Jusqu'à la garde)
    Sa note :
    Jusqu'à la garde “ Legrand braque sa caméra sur l'angoisse des regards et le malaise des corps, jusqu'à l'assaut final d'un cocon familial en état d'urgence. ” — WeOwnTheNight 22 February 2018
    1 commentaire
    • WeOwnTheNight
      commentaire modéré La montée en tension est extrêmement méticuleuse, presque chirurgicale dans sa gestion par la mise en scène (la scène de l'anniversaire et de la chanson de la fille en est l'exemple le plus frappant) et la gestuelle des acteurs (un travail qui se rapproche par cet aspect du dernier Dolan, malheureusement beaucoup moins reconnu pour ça). Et ça fait complètement sens avec le basculement logique du cinéma-dossier au thriller psychologique en fin de film. Une remarquable exercice de style qui mérite bien qu'on le salue autant.
      26 February 2018 Voir la discussion...
  • REDACTED
    (à propos de Jusqu'à la garde)
    Sa note :
    Jusqu'à la garde “ La façon dont Legrand fait évoluer son film, du cinéma-dossier au cinéma de terreur pure, est redoutablement évidente. Suivez les regards. ” — REDACTED 13 February 2018
    6 commentaires
  • Cladthom
    (à propos de Jusqu'à la garde)
    Sa note :
    Jusqu'à la garde “ C'est vraiment de la merde les téléphones Samsung. ” — Cladthom 16 February 2018
    19 commentaires
    • Cladthom
      commentaire modéré Chut.
      16 February 2018 Voir la discussion...
    • Sleeper
      commentaire modéré Il prend aux tripes jusqu'à la gastro ?
      16 February 2018 Voir la discussion...
    • Zeyken
      commentaire modéré Merci la fin, surtout. Elle conclu parfaitement le film, et donne à l'ensemble du caractère.
      20 February 2018 Voir la discussion...
  • Nathanlemec
    (à propos de Jusqu'à la garde)
    Sa note :
    Jusqu'à la garde “ Faites des gosses au risque de tout perdre. Ainsi soit-il, tel est le nom du fils. ” — Nathanlemec 9 February 2018
    7 commentaires
  • Fildevo
    (à propos de Jusqu'à la garde)
    Sa note :
    Jusqu'à la garde “ Un réalisme brutal, sans musique, et une tension qui va crescendo, de l'audience initiale jusqu'au final proprement terrifiant. Panic Room. ” — Fildevo 12 February 2018
    Commenter
  • Joe_Shelby
    (à propos de Jusqu'à la garde)
    Sa note :
    Jusqu'à la garde “ P(è)r(e)vers narcissique opérant de la menace du regard jusqu'à l'emprise de la terreur sous silence. Dommage collatéral sans foi ni loi. ” — Joe_Shelby 9 July 2018
    4 commentaires
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @juliano3169 J'avoue que je ne m'attendais pas à ça non plus. Le film tient vraiment en haleine avec ce "père" irresponsable, omnubilé par la volonté de contrôle sur la vie de son épouse séparée et de ses enfants. On ressent dans le regard vide de Ménochet toute la perfidie d'un homme qui utilise ses propres enfants pour parvenir à ses fins et d'abord tenter une vaine rédemption dont personne n'est dupe jusqu'à ce jusqu'au boutisme glaçant final. Mr Lapaditte est bien loin avec son lait et ses vaches ;)
      10 July 2018 Voir la discussion...
    • juliano3169
      commentaire modéré @Joe_Shelby J'ai d'ailleurs été le voir après bon nombre de retours positifs. C'est tout à fait ça et ce final glaçant m'avait laissé sous le choc. La mise en scène est certes un peu minimaliste, mais de l'émotion au rdv et quelle tension.
      10 July 2018 Voir la discussion...
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @juliano3169 Oui je pense objectivement qu'il sera dans mon top 20 de 2018 car c'est un sacré coup de poing ce film.
      12 July 2018 Voir la discussion...
  • Sanium
    (à propos de Jusqu'à la garde)
    Sa note :
    Jusqu'à la garde “ Tel est le fracas de la bombe humaine. Maestria de l'implosion, à l'honneur du spectateur, ce vulgaire dommage collatéral. Fraude d'amour. ” — Sanium 13 February 2018
    4 commentaires
    • Sanium
      commentaire modéré @MrFisher A ne surtout pas manquer oui !
      13 February 2018 Voir la discussion...
    • Sanium
      commentaire modéré Lion d'argent du meilleur réalisateur absolument pas volé. Quelle intelligence dans la mise en scène et dans l'écriture... Mention spéciale à toute la scène de l'anniversaire, insolente de talent.
      13 February 2018 Voir la discussion...
    • JimmyBlue
      commentaire modéré @Sanium Belle MC, direction whishlist :)
      15 February 2018 Voir la discussion...
  • Gnothi_seauton
    (à propos de Jusqu'à la garde)
    Sa note :
    Jusqu'à la garde “ Distiller une notion de danger immédiat constante en réponse aux larmes contenues de l'enfance brisée par orgueil parental. ” — Gnothi_seauton 18 February 2018
    3 commentaires
    • lekid
      commentaire modéré J'ai l'impression qu'on est au-delà de l'orgueil et plus proche de la pathologie.
      2 April 2018 Voir la discussion...
    • Gnothi_seauton
      commentaire modéré @lekid oui sur la dernière partie, mais au départ le film nous emmène sur un terrain inconnu.
      2 April 2018 Voir la discussion...
    • lekid
      commentaire modéré @Gnothi_seauton C'est vrai, au début on se demande qui croire. Puis par petites touches on commence à douter, jusqu'au choc final.
      2 April 2018 Voir la discussion...
  • Attrianera
    (à propos de Jusqu'à la garde)
    Sa note :
    Jusqu'à la garde “ La fin: terreur/uppercut ravalant toute humanité d'un être au néant est le point d'orgue de cette œuvre marquée par une angoisse sourde. ” — Attrianera 4 July 2018
    4 commentaires
    • Attrianera
      commentaire modéré @lekid On peut se demander effectivement au départ si la mère ne monte pas ses deux enfants contre le père.
      4 July 2018 Voir la discussion...
    • lekid
      commentaire modéré @Attrianera Mais la réalité nous rattrape vite...
      4 July 2018 Voir la discussion...
    • Attrianera
      commentaire modéré @lekid L'erreur d'appréciation de la juge a des conséquences dramatiques. Malheureusement, en France, les erreurs des magistrats ne sont que rarement reconnues et je n'ai jamais entendu parler de la radiation d'un juge pour faute lourde.
      4 July 2018 Voir la discussion...
  • CinemAtrium
    (à propos de Jusqu'à la garde)
    Sa note :
    Jusqu'à la garde “ La peur au centre, aimer, jusqu'au poing de non-retour. ” — CinemAtrium 1 July 2018
    Commenter
  • dr-jaws
    (à propos de Jusqu'à la garde)
    Sa note :
    Jusqu'à la garde “ Épuré à son simple cheminement implacable de la terreur domestique, Jusqu'à la garde se regarde avec la boule au ventre tout du long. Fort. ” — dr-jaws 27 February 2018
    Commenter
  • FreshBUZZ17
    (à propos de Jusqu'à la garde)
    Sa note :
    Jusqu'à la garde “ À perdre la raison ” — FreshBUZZ17 8 July 2018
    2 commentaires
  • sullivan
    (à propos de Jusqu'à la garde)
    Sa note :
    Jusqu'à la garde “ Ce film est venu prendre mon coeur, le mettre sur la table et le disséquer. Je n'ai rien pu faire d'autre que d'être en état de sidération. ” — sullivan 13 February 2018
    1 commentaire
    • cath44
      commentaire modéré Sidération, tetanisant...c'est tout à fait cela.Ce que cette mise en scène et les personnages ont parfaitement traduit. Une emprise mentale.
      13 February 2018 Voir la discussion...
  • Boschomy
    (à propos de Jusqu'à la garde)
    Sa note :
    Jusqu'à la garde “ Avec de vraies propositions de cinéma, Legrand surpasse le fait divers documenté et injecte une tension du réel qui agit comme un uppercut. ” — Boschomy 7 February 2018
    Commenter
  • Thomas_
    (à propos de Jusqu'à la garde)
    Sa note :
    Jusqu'à la garde “ Drame intensif proche d'un documentaire : désespoir (et folie) d'un père, traumatisme d'une famille. Une séquence finale éprouvante. ” — Thomas_ 20 February 2018
    3 commentaires
    • cinephile54
      commentaire modéré séquence finale éprouvante mais vraiment proche de la réalité et encore ce film est loin d'avoir tout "montré" hélas ! il faut garder en tête qu'une femme décède sous les coups de son conjoint ou ami tous ls 3 jours !
      20 March 2018 Voir la discussion...
    • Thomas_
      commentaire modéré Tout à fait, en phase avec vos propos. Je ne sais pas si "tout montré" aurait été bénéfique au film. Rester en "tension permanente" comme ce fut le cas est la meilleure option selon moi :)

      (Par contre j'aurais apprécié qu'il n'y ait pas le personnage de la grande sœur, il impacte sur le rythme du film et l'immersion je trouve...)
      20 March 2018 Voir la discussion...
    • cinephile54
      commentaire modéré @Thomas_ perso je trouve que le personnage de la garde soeur démontre bien que sa mère et les enfants sont passés à autre chose, ont entamé leur reconstruction, qu'il y a de la gaieté au sein de cette famille amputée du père qui a pété ounva péter un câble hélas ! lui, par contre n'est pas "passé à autre chose" et il fait "replonger" son ex compagne dans le dilemme de la femme sous influence et encore sous pression dûe à la conjugualité impossible dans un tel enfer ! et effectivement tout montrer n'aurait rien apporté au film, je voulais dire simplement que cette scène de la fin démontre bien la peur réelle omniprésente et si réelle d'une femme sous influence qui a dû croire trop lgtps à un possible changement de celui qu'elle a aimé, sachant que cet homme là n'a peut-être pas tjrs été tel qu'il est, à un moment donné tout a "basculé" ...
      20 March 2018 Voir la discussion...
  • sgabedou
    (à propos de Jusqu'à la garde)
    Sa note :
    Jusqu'à la garde “ Un électrochoc à la maîtrise stupéfiante. Effet Cocotte-Minute garanti... ” — sgabedou 11 February 2018
    1 commentaire
  • lekid
    (à propos de Jusqu'à la garde)
    Sa note :
    Jusqu'à la garde “ Déchirer les cœurs jusqu'à la haine. Générer la peur jusqu'à la fuite. Créer la douleur jusqu'à l'horreur. La folie de l'Autre. ” — lekid 2 April 2018
    Commenter
  • Yohanes
    (à propos de Jusqu'à la garde)
    Sa note :
    Jusqu'à la garde “ Du drame crispant au basculement, dans le reflet d'un souvenir qui ressurgit, un silence, où seul l'écho du pouls domine. Larmes et peur. ” — Yohanes 27 June 2018
    Commenter
  • CookieTime_LE
    (à propos de Jusqu'à la garde)
    Sa note :
    Jusqu'à la garde “ Percutant par son réalisme, ses regards et ses silences, Jusqu'à la garde monte crescendo pour un final qui coupe littéralement le souffle. ” — CookieTime_LE 20 February 2018
    Commenter
  • Ju_
    (à propos de Jusqu'à la garde)
    Sa note :
    Jusqu'à la garde “ A la fois glaçant et asphyxiant, on ressort de cette expérience exténué. L'horreur quotidienne... ” — Ju_ 24 February 2018
    Commenter
  • ThibaultSan
    (à propos de Jusqu'à la garde)
    Sa note :
    Jusqu'à la garde “ Étrange sensation que de voir un film faisant autant écho avec son histoire perso, son interminable attente de justice, jusqu'à la "fin"... ” — ThibaultSan 11 February 2018
    3 commentaires
  • Gattaca
    (à propos de Jusqu'à la garde)
    Sa note :
    Jusqu'à la garde “ #Jusquàlagarde est un film ancré dans la réalité, réalité que l'on aimerait ne plus connaître... Frappant et marquant à vous laisser KO ” — Gattaca 11 February 2018
    Commenter
  • Nanoushkah
    (à propos de Jusqu'à la garde)
    Sa note :
    Jusqu'à la garde “ Autopsie renversante des violences conjugales qui greffe le thriller au drame social. Au fracas répond le silence assourdissant de la salle. ” — Nanoushkah 10 February 2018
    Commenter
  • georges.b1
    (à propos de Jusqu'à la garde)
    Sa note :
    Jusqu'à la garde “ L évite le sujet du couple très peu traité‚ en formaliste‚ il tourne autour et met en scène la peur: un ogre‚ une femme fragile et un enfant ” — georges.b1 11 February 2018
    1 commentaire
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré Il laisse supposer aussi une autre menace planante pour cette famille la fille ainée enceinte, qu'adviendra t elle quand le père après sa crise de démence sera remis en liberté et jettera son dévolu sur elle de nouveau.... ??
      9 July 2018 Voir la discussion...
  • Theus
    (à propos de Jusqu'à la garde)
    Sa note :
    Jusqu'à la garde “ Une terreur familial tétanisante où la tension est constante. La musique des sons fait monter crescendo cette peur qui ne vous quitte plus ” — Theus 1 July 2018
    Commenter
  • 3615_CH
    (à propos de Jusqu'à la garde)
    Sa note :
    Jusqu'à la garde “ En faisant (re)naître sous nos yeux une figure tétanisante de violence, Legrand offre un aperçu déjà trop long de la peur. Fascinant. ” — 3615_CH 25 February 2018
    3 commentaires
    • cath44
      commentaire modéré très belle MC
      25 February 2018 Voir la discussion...
    • 3615_CH
      commentaire modéré Les acteurs sont formidables, à commencer par le petit Julien.
      25 February 2018 Voir la discussion...
    • cath44
      commentaire modéré @3615_CH Il est bouleversant de vérité, tout dans le regard . Le film m'a tétanisée.
      25 February 2018 Voir la discussion...
  • Atlantic
    (à propos de Jusqu'à la garde)
    Sa note :
    Jusqu'à la garde “ Aussi dérangeant que glaçant, jusqu'à la garde plonge le spectateur dans une ambiance angoissante et troublante. Du grand cinéma ” — Atlantic 12 May 2018
    Commenter

Casting de Jusqu'à la garde

Infos sur Jusqu'à la garde

Réalisé par Xavier Legrand
Écrit par Xavier Legrand


France - 1h33
Sortie le 7 February 2018

Synopsis

Le couple Besson divorce. Pour protéger son fils d’un père qu’elle accuse de violences, Miriam en demande la garde exclusive. La juge en charge du dossier accorde une garde partagée au père qu’elle considère bafoué. Pris en otage entre ses parents, Julien va tout faire pour empêcher que le pire n’arrive.

Films similaires à Jusqu'à la garde

Listes thématiques
    Télérama © 2007-2018 - Tous droits réservés - vk-prod-mono-hg7-02 
    Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -