Twin Peaks - Saison 3
(2017)
une série de Mark Frost et David Lynch

Twin Peaks - Saison 3

(2017)
une série de Mark Frost et David Lynch

Micro-critiques

  • MissHorne
    (sur la saison 3 de Twin Peaks)
    Sa note :
    “ Il y a des voyages sans fin, des adieux impossibles. Le passé fut. Le futur s'en souviendra. Et le cri de Laura Palmer, à jamais, hantera. ” — MissHorne 12 September 2017
    4 commentaires
    • MissHorne
      commentaire modéré @Apocalypse12 : Merci, très cher ! Quelle œuvre ! ♥
      13 September 2017 Voir la discussion...
    • Apocalypse12
      commentaire modéré @Woodyalleniste13 : Ah oui, quelle œuvre... une semaine tout juste pour moi et je ne m'en suis toujours pas remis... Mais sûrement ne m'en remettrais-je jamais !
      13 September 2017 Voir la discussion...
    • MissHorne
      commentaire modéré @Apocalypse12 : Comme je te comprends. Je suis bouleversée et, paradoxalement, j'ai le sentiment - apaisant - que quand on rentre dans l'univers de Lynch, on n'en ressort jamais vraiment. Ni indemne, ni détaché. Et puisqu'il y a encore tant de voyages à faire à Twin Peaks - des retours, des détours -, il n'y a pas de fin en soi.
      13 September 2017 Voir la discussion...
  • typhonpurple
    (sur la saison 3 de Twin Peaks)
    Sa note :
    “ En attendant d'avoir quelque chose d'intelligent à dire dessus, je me contente de ceci à l'adresse de Lynch et Frost: Merci. ” — typhonpurple 4 September 2017
    3 commentaires
    • TrueCine
      commentaire modéré On va en discuter pendant des années encore de ce final... Incroyable
      4 September 2017 Voir la discussion...
    • typhonpurple
      commentaire modéré J'ai l'impression d'avoir vécu un grand moment de cinéma, d'avoir participé à quelque chose de rare.
      5 September 2017 Voir la discussion...
    • Sleeper
      commentaire modéré @typhonpurple c'est parce que l'effet du GHB ne s'est pas encore dissipé
      5 September 2017 Voir la discussion...
  • JZed
    (sur la saison 3 de Twin Peaks)
    Sa note :
    “ Saison éminemment proustienne, peuplée de fantômes et de démons, qui nous confirme que TP est une immense série toujours aussi terrassante. ” — JZed 4 September 2017
    6 commentaires
    • JZed
      commentaire modéré Tout à fait. Il y avait déjà toutes ces résonances à l’oeuvre de Proust dès la saison 1 comme tu dis. Et avec cette saison 3 si judicieusement intitulée « The Return », l’écho en est presque naturel. Non seulement avec ce retour après 25 ans où à l’image de Coop on doit réapprendre à revivre dans la série en redonnant un sens aux choses (cherry pie, petite phrase au piano, énonciation d’un nom…), ou bien avec ce retour sans cesse entre la fiction, le rêve, le récit et la vraie vie (par exemple avec le personnage fictif de Bushnell Mullins qui rappelle Bushnell Keeler, véritable « mentor » et ami de Lynch dans la vraie vie), et enfin avec ce retour aux origines de la série -l’incipit du récit ou de la fiction, c’est à dire au meurtre de Laura Palmer qui est bien plus important que nous le laissait croire le début de cette saison. On retourne bien dans la saison 1 et même dans Fire Walk with me dans le final, tant le temps a été la force motrice de l’ensemble de la série.
      5 September 2017 Voir la discussion...
    • TaoChess
      commentaire modéré Mais oui ! Tu me l'apprends pour Bushnell, c'est fascinant. Cette série est définitivement méta, et c'est aussi un formidable palimpseste dont la Red Room est l'incarnation (j'aime aussi beaucoup le condensé de références autant cinématographiques, littéraires que picturales qu'est cette chambre... entre Bacon, Blanchot, Cocteau, Minnelli, je me demande si on ne peut pas également y voir un homonyme du redrum de Shining... et puis Magritte et ses mondes parallèles qui grâce aux nouveaux jeux avec la technique devient une référence incroyable de la saison 3), et qui déploie toutes ses dimensions dans les deux derniers épisodes de la saison 3 avec cette réécriture de tout le récit. Ce que je trouve presque le plus fascinant c'est l'unité de l'oeuvre. Si pour certains Twin Peaks était déjà une révolution dans les années 1990, que doivent-ils dire maintenant qu'on est arrivé au dernier tome de la Recherche ?! Contre toute attente (en témoigne en partie la faible audience), en donnant au temps toute sa force 25 ans après, la saison 3 a démontré que Twin Peaks était encore un laboratoire à l'avant-garde de toutes les autres séries. C'est, comme tu le dis, toujours aussi terrassant.
      5 September 2017 Voir la discussion...
    • JZed
      commentaire modéré Palimpseste, c’est le mot ! Comme si cette Red Room était la porte d’entrée de toutes ses influences artistiques antérieures et celles à venir. Le montage parfois très saccadé, presque « électrique », rend en effet bien compte (en plus des symboles visuels) de l’importance de Magritte dans cette saison.
      Oui peu importe la part d’audience, on ne peut reprocher à Lynch son exigence en terme de modernité et d’expérimentation. Les premières saisons ont eu une influence incroyable sur nombre de séries des années 2000. Cette saison 3 annonce peut-être tout un pan (aussi bien visuel, qu’au niveau du montage ou du récit) de la télévision de demain.
      6 September 2017 Voir la discussion...
  • DaleCoop
    (sur la saison 3 de Twin Peaks)
    Sa note :
    “ Je vous avais dis que j'allais revenir en force ! Hello-o-o-o-o-o-o-o-o-o ! ” — DaleCoop 24 May 2017
    3 commentaires
  • REDACTED
    (sur la saison 3 de Twin Peaks)
    Sa note :
    “ Assister à des obsèques dont le cercueil est vide, tel est le sentiment qui m’étreint à la fin de cette saison - à l'intérieur, un cri. ” — REDACTED 31 October 2017
    2 commentaires
    • bredele
      commentaire modéré Elle est parfaite cette MC qui reflète parfaitement le sentiment de s'être fait avoir. Cri de détresse.
      31 October 2017 Voir la discussion...
    • Sleeper
      commentaire modéré Cri cri d'amour
      31 October 2017 Voir la discussion...
Télérama © 2007-2018 - Tous droits réservés - vk-prod-mono-01 
Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -